Histoire

La section de natation de l’Espérance Sportive de Tunis a toujours été une source de fierté pour le sport national, elle a en effet enfanté de grands noms de la natation africaine et arabe à l’instar de Meriem Mizouni, Senda Gharbi, Saloua Obba, Ali Gharbi (champions arabes, d’Afrique et méditéranéens).


De tout temps, la section de natation a été encadrée par un groupe de parents de nageurs et nageuses très dévoués tel Mesdames Zahaf, Ksouri, Chemmari, Messieurs Chérif, Ghadhab, Feu Hamadi Bahri, Habib Hriz...


Entre les années 70 et 90, la section a commencé à avoir beaucoup d’envergure et de réussite, à telle enseigne que la section est arrivée à avoir plus de 300 licenciés dont une centaine de très compétitifs.


Toute cette réussite a été l’apanage d’un staff technique expérimenté et de très grande valeur, notamment les Moncef Cherif, Mhamed Mahjoub, Faycel Temimi , Néjib Belhassen, Moncef Trad , Mr Mizouni...


Et ne s’arrêtant pas là, la section de natation s’est dotée, sous l’impulsion de Slim Ben Romdhane, d’une équipe de Water-polo composée d’excellentes recrues et qui a excellé et plané victorieusement sur le plan national et maghrébin, en levant pratiquement depuis la fin des années 80 tous les titres durant une bonne dizaine d’années.


En 1996, par souci de spécialisation, la section était dissoute. En 2005 le Dr Aïssaoui Mohamed propose la réouverture de cette section. Un dossier dans ce sens lui est demandé par le comité directeur. Après approbation de cette décision la présidence de la section a été confiée au Dr Aïssaoui et la direction technique fut attribuée à la championne de toujours Senda Gharbi pour relancer la section.